Le mot du Commandant de la BA 126

Publié le par CDAOA

La base aérienne 126 de Ventiseri-Solenzara, outil de défense reconnu par sa position stratégique en Méditerranée et sa forte capacité opérationnelle, fait preuve depuis de nombreuses années d’une aptitude croissante à répondre à toutes les exigences professionnelles. Au cours des mois d’octobre et novembre 2008, la base aérienne accueillera, dans le cadre des exercices Noble Ardent et Steadfast Joiner, les structures de commandement déployées Joint Force Air Component Command (JFACC : état-major air visant à planifier et à conduire des opérations aériennes dans un cadre interarmées) et Deployed Joint Task Force (DJTF) adaptées à la planification et à la conduite des campagnes aériennes. Cette opération nécessite un important déploiement logistique et humain, puisque 700 militaires français et étrangers sont déployés sur l’île de beauté pour armer ces organismes.

La base aérienne de Ventiseri-Solenzara est coutumière de l’accueil de ce type d’exercices depuis 2005. Depuis le mois de juillet, ce sont 220 militaires issus de la compagnie d’infrastructure opérationnelle de Metz, des unités SIC (systèmes d’information opérationnels) d’autres bases aériennes, des commandos parachutistes de l’air et d’autres unités de l’armée de l’air qui s’affairent autour des sites opérationnels pour installer et protéger des outils de transmission et de communication complexes permettant d’animer la campagne aérienne réelle de Noble Ardent qui se déroulera à partir de plusieurs bases aériennes françaises, et la guerre virtuelle de Steadfast Joiner. Ces exercices d’envergure majeure mettent en évidence les capacités de l’Armée de l’air à projeter ses moyens sur des théâtres d’opération extérieurs, dans un contexte coopératif qui vise également à évaluer la synergie des composantes aériennes des armées des pays membres de l’OTAN.

L’exercice Noble Ardent s’inscrit dans le processus de validation de l’aptitude de la France à occuper le rôle de nation cadre pour la NRF 12, tandis que l’exercice Steadfast Joiner démontrera la capacité de l’OTAN de déployer sur une base aérienne une structure interalliée de commandement d’une campagne aérienne de haute intensité.


Colonel Gilles VILLENAVE
Commandant de la Base aérienne 126
"Capitaine PREZIOSI"

Publié dans actu

Commenter cet article