Bienvenue sur la Base aérienne 126

Base aérienne 126 de Ventiséri-Solenzara « Capitaine Preziosi »


Un centre d'entraînement tactique à vocation européenne

Résolument tournée vers l'avenir, la base aérienne de Ventiseri-Solenzara est le coeur autour duquel se développe aujourd’hui un centre d’entraînement tactique à vocation européenne. Son ambition : offrir aux forces aériennes, à moindre coût et dans l’espace européen, un cadre d’aguerrissement situé à mi-chemin entre l’entraînement quotidien et de grands exercices internationaux.
Bénéficiant d’un environnement exceptionnel, cet ensemble trouve des prolongements interarmées et internationaux naturels qui lui donnent une dimension remarquable. Offrant aux forces armées des opportunités d'entraînement très proches des conditions d'engagement vécues sur les divers théâtres d'opérations actuels, ce centre d'entraînement tactique est également un support actif de rayonnement européen.

Un environnement exceptionnel

Née de la volonté de l'OTAN de créer des structures d'entraînement au profit des forces aériennes, la base de Ventiseri-Solenzara est opérationnelle depuis 1960.
Plateforme stratégique située au coeur de la méditerranée, elle bénéficie de conditions météorologiques exceptionnelles, de vastes espaces aériens dégagés de toutes contraintes et d’un environnement terrestre et maritime propices aux activités d’entraînement combinées avec les autres armées.    
Au sud, la proximité de la Sardaigne sur laquelle est implantée la base aérienne de Decimomanu constitue un atout majeur. La complémentarité des moyens et les exercices communs renouvelés chaque année offrent des perspectives opérationnelles remarquables s’intégrant parfaitement dans l’émergence d’un centre d’entraînement tactique à vocation européenne. A l’ouest, la présence de la zone D54 permet le développement d’activités d’ampleur avec les moyens stationnés sur le continent, tout particulièrement à Istres et Orange.

Des capacités remarquables d’entraînement au combat, au tir et à la SAR

Un atout incontournable : le champ de tir de Diane. Situé à 35Km au nord de la base. Il s’étend sur 535 hectares et permet l’activité de tir air/sol et sol/sol. Il est utilisable par tout type d’aéronef de combat pour les tirs à guidage laser, les bombardements conventionnels à vue, en semi piqué ou en vol rasant, ainsi que pour le tir de roquettes ou armes de bord.
    Ce dispositif est complété par les zones d’entraînement au combat aérien D 67 et D 54 qui permettent respectivement la tenue de campagnes de tir air/air aux armes de bord et le tir réel de missiles air/air grâce au Centre d’Essais de Lancement de Missiles Méditerranée du “Levant”. Enfin la cellule instruction SAR de l’escadron d’hélicoptère pérennise régulièrement au profit des équipages, l’instruction dispensée par la Division Formation Survie Sauvetage de Cazaux.


Une dimension globale, interarmées, interalliée et interministérielle

Les nombreux champs de tir sol/sol disséminés en Corse, le parcours d'aguerrisement de Diane, le parcours commando nautique de la BA 126, la morphologie du terrain et la libre disposition d’espaces du littoral ont conduit au développement d’un pôle d’entraînement tactique pour les commandos de l’air. Combinées avec l’implantation Calvaise du 2ème REP, la présence régulière de navires de la Marine Nationale, d’hélicoptères et d’avions en campagne d’entraînement, ces spécifités permettent le développement d’un concept d’entrainement global réunissant toutes les composantes des opérations militaires. D’ores et déjà séduits par les atouts de la base aérienne 126, de nombreuses unités étrangères viennent y effectuer des campagnes d’entraînement, parfois jumelées avec des escadrons français. Enfin, un centre de commandement et de conduite d’opérations créé lors de l’exercice de qualification NRF de l’Armée de l’air “Allied Action”, et récemment utilisé pour AIREX 2006, complète ce panel en offrant une structure de commandement “prête à l’emploi” pour tout exercice ou opération d’importance, civile ou militaire.






Un support réactif et polyvalent

Sa vaste capacité d'accueil et de soutien fait de la BA 126 une valeur sûre. Elle héberge en permanence un escadron de gendarmerie mobile, un détachement du 44è régiment de transmissions et chaque été un détachement de la sécurité civile. Les exercices d’envergure qui s'y déroulent témoignent de la confiance accordée. En toute autonomie, elle peut accueillir jusqu’à 55 appareils et assurer le soutien de leur activité grâce aux personnels, équipements et infrastructures de qualité qui la composent. La capacité d'hébergement destinée à l’accueil est de 300 places, extensible à plus de 500. 2007 a vu l'ouverture du mess unique, structure moderne et fonctionnelle pouvant accueillir jusqu'à 1000 convives.

 



Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés